Trouver par rubrique:rire, humour douteux, fun, interactif, pub, sourire, voir
Trouver par types de fichier:vidéo, vidéo 3D, photo, powerpoint, flash, shockwave, executable, sonore, doc word html pdf, texte
Trouver par extensions:asf, avi, bmp, doc, exe, gif, htm, jpg, mov, mp3, mpeg, pcx, pdf, pps, ppt, rtf, scr, txt, wav, wma, wmv, xls, zip
<< précedent

suivant >>


poetron
poetron
Télécharger poetron (0.004 Mo)

Rubrique: sourire   Type: doc  Extention: htm  Public: tous

Générateur automatique de poésies.



Notez ce fichier:

Partagez ce fichier:

Envoyer par mail

Déposez votre commentaire ici :
Les messages en langage SMS et fautes volontaires seront systématiquement effacés.

Pseudo:  


syllepse dit:Envoyé le 06/01/2014 à 09:12'
Bonjour
Comment pourrais je faire pour rajouter des "bouts de phrase" ,ou trouver la base du generateur ?
Anna dit:Envoyé le 23/01/2014 à 22:43'
Trop fort !
amourilove dit:Envoyé le 30/06/2014 à 13:30'
j'aime ce regard d'ange
Faloweur93 dit:Envoyé le 10/01/2015 à 19:07'
merci grâce a celui qui a crée ce générateur de poême j'ai trouver une copine!
MARCSELL dit:Envoyé le 30/05/2015 à 14:23'
Je recherche un générateur de poésie avec lequel je pourrais écrire quelques mots et qu'ils conçoivent automatiquement une poésie contenant ces mots comment puis-je faire aimer le bon programme pour exécuter cela sur PC ou Macintosh par avance merci Marc.
glacial82 dit:Envoyé le 29/12/2015 à 12:30'
c tout pourri j'ai eu zero
momo dit:Envoyé le 06/01/2016 à 16:35'
aimes moi je t'aime
binette dit:Envoyé le 19/03/2016 à 14:17'
un p'tit coup sur le zinc
lol dit:Envoyé le 23/03/2016 à 09:26'
nul
ktou dit:Envoyé le 23/09/2016 à 23:21'
Merci
Nakhela dit:Envoyé le 30/09/2016 à 00:35'
comme un vent sur mer
trolololo dit:Envoyé le 15/02/2017 à 16:13'
plus de sorte de phrase
lol dit:Envoyé le 31/03/2017 à 10:28'
trop fort
La Mere Noire dit:Envoyé le 10/02/2018 à 12:21'
On va voir si sa va passer pour mon éval
Mathieu Boeglin dit:Envoyé le 18/06/2018 à 14:06'
Je m'abreuvais de rires, des rumeurs de la rue, écoutant les échos du plus froid des enfers. Je te vis en secret, comme un sourire rendu, avançant comme seule. J’aspirais au mystère, étourdi de mirages.

Je voulus caresser une étoile en dérive comme un vent sur la mer ; et, ivre de toi, rejoindre ta bannière, oublieux de ma peur. Je n’écoutai que toi dans l’éther calme et nu, réduit au silence, m’entraînant à te dire, : « Sois mon sang  »

*

Tout est plus simple avec un poétron ! ;-) MERCI !
 

F.A.Q (aides) |  diaporama à la con |  moteur de recherche Humour |  version iPhone de vuDansVotreEmail.com |  Vu Dans Votre Email © 2001-2018